Les essentiels d’un jardin d’eau réussi

blogcoverÉTÉ

Le son de l’eau qui coule, cet élément indispensable à la vie qui apporte quiétude, repos et relaxation ! Quoi de plus joli dans un aménagement paysager qu’un jardin d’eau regorgeant de petits étangs, de ruisseaux, de fontaines et de végétaux. Pour plusieurs, réaliser un tel projet est souvent synonyme de complexité et d’entretien. Détrompez-vous : il est possible de créer un bassin d’eau à la hauteur du temps que vous souhaitez y consacrer. Dans les lignes qui suivent, vous trouverez quelques conseils clés pour vous guider dans la création de votre petit havre de paix.

 FAIRE LE BON CHOIX

Avant toute chose, vous devez décider si vous souhaitez un bassin creusé, un bassin de surface (hors terre) ou encore un jardin d’eau en contenant ou en baril. Il est conseillé de vous faire un plan détaillé, couché sur papier. L’exercice a pour but de vous donner une meilleure idée de vos besoins selon l’espace disponible sur votre terrain et aussi pour lister les équipements que vous devrez vous procurer pour réaliser votre projet.

TROUVER L’ÉQUILIBRE ENTRE LA GRANDEUR DU BASSIN ET LE NOMBRE DE POISSONS

Pour ajouter de la vie et du mouvement à votre aménagement, pourquoi ne pas y ajouter des poissons? Facile d’entretien, le poisson rouge s’adapte à tous les types de bassins. Ils sont peu dispendieux et se reproduisent rapidement. Pour les plus grands bassins, vous pouvez opter pour les carpes ou les poissons de rivière. Toutefois, sachez que la qualité de l’eau sera plus difficile à maintenir en présence de poissons, puisque leurs excréments et les résidus de leur nourriture qui s’accumulent polluent l’eau et favorisent la croissance d’algues.

TROIS GROUPES DE PLANTES À INTÉGRER 

Pour optimiser l’état de votre bassin d’eau, trois groupes de plantes sont à privilégier et ce, pour diverses utilités. Les plantes submergées permettent la filtration naturelle et l’oxygénation de l’eau (ex. : l’élodée du Canada). Les plantes émergentes (ex. : l’iris versicolore) jouent aussi un rôle de filtration, en plus d’ajouter de la couleur à votre aménagement par sa jolie floraison. Les plantes flottantes, quant à elles, créent de l’ombre et empêchent les rayons du soleil de pénétrer la surface de l’eau. Elles permettent aussi aux poissons de se mettre à l’abri. Sans aucune plantation ni fertilisation, ces plantes nécessitent peu de soins puisqu’elles sont simplement déposées sur l’eau.

Finalement, retenez que le projet d’un jardin d’eau peut prendre différentes formes. Avec peu de connaissances et de ressources, il est tout de même possible de créer un bel aménagement. Soyez créatifs et n’ayez pas peur d’oser!